#StopTheBan: Contre l’interdiction presque totale de l’IVG en Pologne

Ce lundi 2 juillet, à 16h00, la Commission de Politique Sociale et Familiale du Sejm (chambre basse du Parlement polonais) traitera d’un projet de loi interdisant l’avortement en cas de malformation fœtale. Or, cette situation représente environ 95% des causes des avortements pratiqués légalement dans les hôpitaux polonais. En mars dernier, ce projet, avait été bloqué grâce à la mobilisation internationale et la grève nationale des femmes.

C’est donc avec une énorme surprise que les parlementaires polonais ont vu ce point apparaître soudainement à l’agenda du Parlement de ce lundi. Ce fait semble être le résultat des actions des groupes anti-choix qui, depuis des mois, se livrent à un lobbying intense dans les rues et sur les médias sociaux, accusant le parti au pouvoir (PiS) d’être réticent à sanctionner l’avortement.

La communauté pro-choix de Pologne se mobilise contre ce projet et appelle à manifester ce lundi devant le Parlement polonais, aux côtés du Mouvement de la grève des femmes polonaises. De son côté, la Fédération pour les femmes et la planification familiale a lancé une action afin que les membres de la Commission soient informés de la  forte opposition sociale et du monde associatif au projet de loi.

Au même moment, à Bruxelles, des associations féministes, la plateforme Abortionright.eu et des femmes polonaises de Belgique manifesteront leur opposition à ce projet de loi rétrograde et apporteront leur soutien aux Polonaises qui se battent pour éviter ce retour en arrière hallucinant.

Print