#IVGHorsDuCodePénal… suite aux prochains épisodes [VIDÉOS]

Le débat sur la sortie de l’IVG du Code pénal a animé la séance du 24 avril en Commission Justice de la Chambre.

Les partis ayant demandé des discussions depuis le dépôt de leur texte – Défi et le PS depuis mai 2016, le PTB depuis juin 2017– ont mis leur proposition de loi en priorité, exigeant qu’enfin les parlementaires puissent faire leur travail.

Dans des prises de parole répétées, les députés PS et Défi ont dénoncé auprès du président de la Commission (le MR, Philippe Goffin) un blocage organisé par les partis de la majorité via des manœuvres dilatoires dans l’objectif ne pas fragiliser le gouvernement. En effet, le CD&V, suivi par la NVA, ne veut pas d’un débat qui n’est pas dans l’accord de gouvernement. Ce à quoi les députés de l’opposition ont répondu qu’ils doivent pouvoir jouer leur rôle et initier des débats en phase avec les aspirations de la population, comme le démontre le sondage réalisé par le CAL.

L’Open VLD, seul parti de la majorité ayant déposé un texte, ne l’a pas mis en priorité. Ecolo/Groen non plus, mais la présidente de la commission santé, Muriel Gerkens est venue demander au président de la commission d’accepter que leur proposition soit également considérée comme prioritaire.

À la sortie de la séance, le CAL a interviewé plusieurs des députés présents. Voici leurs réponses:

 

Christian Brotcorne – cdH

 

Gautier Calomne – MR

 

Karine Lalieux – PS

 

Olivier Maingain – DéFI

Print