cal-luxembourg-sensibilisation-vie-carciale

Le CAL/Luxembourg se penche depuis plusieurs années sur l’enfermement en réalisant :

Des actions concrètes au sein des prisons :
  • Une aide à la réinsertion: elle permet aux détenus de mieux se préparer à leur libération en rencontrant des personnes extérieures (domaines de l’aide sociale, du logement, patron d’entreprise) et de réfléchir à un projet professionnel. Le travail sur le désir peut aussi amener à reconsidérer certains aspects de sa vie (ex. : loisirs). Autre axe de travail : l’attitude à adopter face aux services sociaux, aux employeurs potentiels, aux propriétaires de logement.
  • La bibliothèque de la prison d’Arlon : une volontaire se tient à la disposition des détenus de la prison et co-gère la bibliothèque et les prêts avec un détenu.
  • Le soutien à l’organe de concertation: l’organe de concertation en prison donne la possibilité à tous les détenus de s’exprimer sur des questions d’intérêt général et de permettre une communication réciproque. Elle peut aussi envisager des activités ou des projets à construire.
  • Le soutien à la rédaction du journal « Libre Marche » dont les articles sont rédigés par des détenu-e-s. Les derniers numéros #12,  #13,  #14 et #15
  • L’opération Boule de neige: L’action «Boule de neige» vise à transmettre aux détenus des messages de réduction de risques pour les consommateurs ou (ex-consommateurs) dans leurs usages de drogues.  Ce sont leurs pairs qui jouent le rôle de vecteurs de promotion de la santé.  Une information est apportée sur les drogues et les maladies transmissibles.
  • Des actions de concertation et de sensibilisation: Le CAL/Luxembourg participe aux comités de coordination mis en place par les prisons.
  • Ces actions peuvent également aboutir sur un accompagnement individuel du détenu.
Des actions de sensibilisation au milieu carcéral :
  • Les  Journées nationales de la prison. L’objectif est d’informer et de sensibiliser la population aux réalités du monde carcéral. Des initiatives (conférences, expositions, projections, etc.) ont eu lieu à Bruxelles et en Wallonie. cette année, à Arlon, ce fût l’occasion de déployer une bâche réalisée par les détenus pour exprimer avec leurs mots le temps qui s’égrène si lentement en prison.
  • Le jeu « Non-lieu » qui vise une information objective sur les réalités de la prison. L’animation se déroule en deux parties : le jeu (mise en situation) et le débat. Des formations sont également organisées pour les professionnels.
  • L’exposition « Clair et Obscur » plonge le visiteur dans l’univers peu connu des prisons avec pour objectif de sensibiliser à la problématique carcérale et de s’interroger sur le rôle de la prison dans notre société.
  • Participation à la Commission Enfermement du CAL/Communautaire composée d’acteurs laïques impliqués dans la problématique carcérale et destinée à préparer les prises de positions du CAL et à renforcer les synergies et échanges entre ces acteurs.