« Moi, jeune, européen, engagé sur les chemins de la mémoire » est une initiative de deux écoles de la province, l’Athénée Royal Nestor Outer et l’Institut Saint-Michel de Neufchâteau.

Leur souhait était de sensibiliser leurs élèves de la 4ème secondaire à la rhéto aux atrocités liées à la seconde mondiale.

Les deux écoles ont alors imaginé l’organisation d’un voyage de mémoire en Pologne avec la visite de la ville de Cracovie et des camps d’Auschwitz, de Birkenau et de Plaszow.

Pour concrétiser ce projet et ouvrir le voyage à d’autres jeunes, elles ont invité d’autres associations à y prendre part. Le CAL/Luxembourg, la Fabrique de Soi et l’ASBL Go Laïcité, organisatrice d’échanges internationaux pour jeunes, les ont alors rejoint ce qui a induit trois dimensions supplémentaires au projet :

– le travail sur les migrations actuelles et la réflexion sur les ressemblances/différences entre celles-ci et les migrations dues à l’antisémitisme du régime nazi

– une réflexion sur l’organisation politique actuelle en Belgique et en Europe

– l’ouverture des inscriptions au voyage et l’ouverture du projet dans son ensemble à des jeunes français et polonais

Préparation du voyage

Un travail de préparation était bien sûr indispensable pour fournir aux élèves les connaissances de base sur la montée du nazisme, les processus d’exclusion et de persécution, les mécanismes génocidaires et les populations juives visées par le régime nazi.

C’est pourquoi les jeunes inscrits au voyage se sont rendus le 30 septembre à Liège. La matinée était consacrée à une activité conviviale (urban game) dans la ville pour créer des liens entre les participants des différentes régions.

Ensuite, ils se sont rendus à la Cité Miroir. Après avoir écouté le récit de M. Sobol, rescapé d’Auschwitz, ils ont effectué la visite du parcours permanent des Territoires de la Mémoire Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd’hui’.

LE VOYAGE

Du 29 octobre au 3 novembre 2017, les jeunes se sont rendus en Pologne. Au cours de ces six jours, ils ont découvert différents lieux de mémoire : les camps de concentration d’Auschwitz et Birkenau, le camp de travail de Plaszow ainsi que la ville de Cracovie et ses lieux mémoriels.

Suivi du voyage

Le projet visait également à questionner les jeunes sur leur environnement politique actuel et les pistes d’actions et d’engagements possibles pour un monde plus juste, plus solidaire.

Journée de clôture du projet

La journée de clôture du projet Moi, jeune Européen engagé sur les chemins de la mémoire a eu lieu le 26 mai 2018 à la Maison Henri La Fontaine à Virton. L’occasion pour le public de découvrir le travail des jeunes avant, pendant et après leur voyage à Cracovie.

Les jeunes ont en effet immortalisé leurs impressions et le fruit de leur réflexion sur de nombreux supports (journal de bord, vlog, affiches, documentaire, vidéo, …).

Communication

Les visites, le voyage… n’ont pas laissé les participant-es indifférents. Ils ont partagé leur expérience, leurs émotions, leurs réflexions à travers différents outils de communication : e-twinning, journal ARNEWS élaboré en collaboration avec les élèves de l’ISM, réseaux sociaux avec l’alimentation d’une page facebook propre au projet, capsules vidéos, journal de voyage

Ces outils permettent de garder une belle trace des moments vécus par le groupe, d’enrichir les réflexions et de sensibiliser un public plus large (autres classes, autres écoles, familles, proches, amis, presse,…)

Le projet dans les médias

émission du 19/05 sur la Première – RTBF

Les partenaires du projet

Centre d’Action Laïque de la province de Luxembourg : coordinateur du projet

Athénée royal Nestor Outer de Virton : porteur du projet

Institut Saint-Michel de Neufchâteau : porteur du projet

Les Francas de Reims : partenaire du projet

Centre d’Action Laïque  Brabant Wallon (La fabrique de soi) : partenaire du projet

GO Laicite ASBL : partenaire

Les Territoires de la Mémoire